Ma pratique artistique repose sur l'exploration des états physiques et psychiques, à travers des mouvements et des situations. Je m'interroge sur le corps et sa relation aux événements, en rendant hommage à sa mémoire.

Les cycles et le recommencement sont des thématiques essentielles dans mon travail. J'explore sans cesse la possibilité de refaire, de s'exercer dans nos erreurs et d'exister au sein des déséquilibres de ces cycles.

Mon processus d'écriture s'inspire du corps, en utilisant des outils qui nourrissent le geste. J'explore les intentions et leurs contradictions, les matériaux et leur déploiement, les rythmes et leur infinie variété, ainsi que les sons et leurs dérivés.

La voix, tout comme le corps, est un outil qui me fascine par sa complexité et sa flexibilité. Je suis constamment étonnée par les possibilités sonores infinies qu'elle offre, sans pour autant s'épuiser.

Biographie

Claire Lamothe démarre un parcours au conservatoire de Toulouse où elle sera diplômée, et poursuit 2 ans de formation pédagogique à la Manufacture des Arts pour obtenir son DE de professeur de danse contemporaine.

Elle intègre par la suite le conservatoire royal d’Anvers en Belgique « Artesis» pour un Bachelor chorégraphique.

En 2014 elle intègre la compagnie Ultima Vez dirigée par Wim Vandekeybus, pour le spectacle «What the body does not remember».

Fin 2015 compagnie Hollandaise pour une création à Berlin de la Cie DeDansers dans la production « The basement »

Elle est interprète à Londres avec Hofesh Shechter pour East London Dance chorégraphié par Becky Nambgauds. Elle participe à la creation Frolôns de James Thierré pour L’opéra Garnier.

2016 elle rejoint Baro d’Evel Cirk Cie , pour une reprise de rôle dans Bestias. Elle est Actuellement en tournée avec Baro D’evel pour le spectacle Falaise. Et dans la reprise de rôle de Mazut.

Elle est actuellement en processus créatif avec l'autrice et metteuse en scène Delphine Hecquet pour sa prochaine création, elle travaille en ce moment avec la plasticienne Coréenne KyungA à Bruxelles Charleroi Danse.

LA CIE 

HBBB


La compagnie se développe en 2018 à l’occasion d’un projet de transmission auprès d’un large public. 
En découle la création IN SITU  du duo NO ID  qui se trouve entre danse, suspension et performance et insuffle un travail surfant sur un axe hybride mêlant la danse, les arts dramatiques et l’espace scénique dans un rapport au vivant et au spontanée. 

Cette création aborde des questions de l’identité dans l’espace public. 

 

Avec A MORE le projet de création se place sur un axe transversal où le corps serait une genèse pouvant être traversé et habité par plusieurs disciplines artistiques telles que la musique, le texte, le chant, les arts plastiques.

Il est ici question de réunion, de créer un ensemble sans frontières afin de faire émerger des créations singulières aux travers d’une porosité des disciplines et des arts. 

 

Aujourd'hui la compagnie produit le spectacle A MORE //création 2022/23 /

Le Duo In situ NO _ID //Création 2020//

LE DUO, Tiens

Retrouverez ici les dates